Induction de l'état hypnotique

L'idée de l'induction est de focaliser sur un élément, une idée, une sensation... qui va réveiller vos ressentis, votre sensibilité, afin de laisser un peu le cerveau conscient et logique de côté. On souhaite passer d'une attention "consciente" à une attention "sensible". Vous pouvez commencer les yeux ouverts ou fermés par exemple :

yeux fermés : concentrez-vous sur les sons environnant ou sur la respiration, et déplacez le regard, tout en gardant les yeux fermés, vers le point entre les deux sourcils à chaque inspiration, puis vers les pieds, ainsi de suite... accompagné·e par l'évolution des bruits alentours ou par chaque expiration. Puis, revenez à une position naturelle des yeux et détendez un peu plus le corps. Recommencez ces cycles 2 ou 3 fois par exemple. Quand vous sentez que votre état intérieur a changé, que votre attention est modifiée, que vous entrez un peu plus à l'intérieur de vous, alors passer à l'étape suivante…

yeux ouverts : observez un objet, un point, ce que vous voulez juste en face de vous (idéalement quelque chose placé un peu au-dessus du niveau des yeux). Ce point que vous fixez va peu à peu vous sembler flou à mesure que vous respirerez lentement, vous pourrez vous concentrer sur ce que vous ressentez à l’intérieur de vous, de façon libre et naturelle... Peu à peu, il vous semblera que tout l’environnement change, semble lointain, inhabituel, car vous entrez peu à peu dans un début d’hypnose.

[Option] Pour aller plus loin, vous pouvez créer ensuite un lien imaginaire entre ce que vous fixez et vos yeux ; comme si un fil imaginaire vous y reliait, vous attirait, vous aspirait... ça peut même être très agréable, comme si votre esprit commençait à bouger alors que votre corps reste à la même place. Vous pouvez imaginer la couleur de ce fil, lui donner une épaisseur, une texture particulière, une matière que vous aimez. Imaginez le maximum de données sensorielles, de détails même s’ils vous semblent superflus. Commencez à vous faire plaisir !

[Option] A la suite, ou à la place de ce fil imaginaire, alors que vous restez focalisé·e sur cet objet ou ce point que vous fixez, observez que vous voyez aussi un point ou un objet à gauche puis à droite, de plus en plus loin sur les côtés : votre champ visuel s'élargit bien que les yeux restent fixes, l'horizon s'agrandit. Vous pouvez ensuite faire cet exercice de manière verticale (en haut et en bas), jusqu’à percevoir un panorama complet autour de ce que vous fixez, sans être totalement focalisé·e sur ce point ou cet objet central pour autant.

Quand vous sentez que votre état intérieur a changé, que votre attention est modifiée, alors fermez les yeux naturellement pour entrer à l'intérieur de vous…