Exercices d'autohypnose

[Option] Si vous avez le sentiment que vous êtes en "surface", mais aussi pour "ancrer" plus profondément le travail hypnotique que vous faites, vous pouvez utiliser l'une des deux méthodes suivantes pour approfondir votre transe hypnotique.

 

L’union des mains (pour engendrer un changement par exemple) : portez votre attention sur votre main droite et sur votre main gauche et placez-les lentement l'une en face de l'autre (en début de séance, ou alors demandez à votre inconscient de placer vos deux mains face à face au moment où vous le souhaitez, comme si ce geste se faisait de façon totalement inconsciente... et donc plus lente qu'en état d'éveil bien sûr), votre objectif "matérialisé" étant au milieu des deux mains. Vous pouvez d'ailleurs imaginer que chaque main renferme des ressources : dans une main ce que vous voulez, dans l'autre main ce qui vous retient. Tout en focalisant votre attention sur votre objectif et en le laissant évoluer naturellement, tentez de visualiser le mouvement de rapprochement des mains, lentement... très lentement... à une vitesse imperceptible. Il suffit de penser que les mains vont se rapprocher, et venir "enfermer" votre objectif au creux des deux mains. Le principe n'est pas de forcer votre esprit en lui donnant un "ordre", simplement penser très fortement à ce rapprochement, comme si vous vous le suggériez à vous-même. Pensez et visualisez que les deux mains se rapprochent de plus en plus... toujours plus... lentement… Alors lentement, les mains se rapprochent, et lorsqu’elles se touchent, votre objectif est à l'intérieur et il peut se transformer encore plus librement, encore différemment, prendre une autre forme encore. Les deux mains peuvent travailler ensemble, collaborer, ne former qu'un. Les sensations peuvent se modifier aussi. Laissez faire ce qui vient à votre esprit… C'est comme si votre objectif était entre vos mains, et que votre inconscient le guidait pour engendrer le changement. Une fois que vous sentez que vous arrivez au bout de l'évolution de cet objectif, vous pouvez simplement laisser les mains s'écarter naturellement, et revenir en position confortable.

Ce type de mouvement peut vous sembler conscient ou "forcé", mais ce qui compte est ce qu'il engendre dans le cheminement de vos pensées inconscientes. Dans cet exercice, le geste accompagne l'idée du changement, donc peu importe s'il vous semble plus ou moins contrôlé par votre conscient ; autorisez-vous à laisser faire vos mains tout simplement.

Si vous le souhaitez, avant de tenter d'entrer en hypnose, vous pouvez "entraîner" votre cerveau à faire bouger vos mains de façon consciente : pour cela, fermez les yeux en restant en conscience, et imaginez 2 évidences qui ont un lien entre elles (ex : "je suis assis.e et je respire lentement", ou "je m'appelle X et j'ai X ans"), tout en rapprochant consciemment les mains en pensant à ces évidences. Vous pourrez ainsi enregistrer ce geste comme un petit automatisme, qui pourra se reproduire plus facilement ensuite de façon inconsciente.

 

La lévitation du bras (pour trouver une solution par exemple) : portez votre attention sur votre bras droit ou sur votre bras gauche. Tout en focalisant votre attention sur votre objectif et en le laissant évoluer naturellement, tentez de visualiser de gros ballons d'hélium, très légers, attachés par des ficelles à votre poignet, et qui tirent sur votre main en la soulevant progressivement. Comme pour l'union des mains, le principe n'est pas de forcer votre esprit en lui donnant un "ordre", simplement penser très fortement à ces ballons très légers et qui montent, montent, comme si vous vous le suggériez à vous-même. Alors, la main devient légère, très légère… de plus en plus légère... et peu à peu, la main commence à se soulever... lentement... légère comme une plume, la main se soulève de plus en plus... tout le bras est comme aspiré par la force de ces ballons qui tirent sur le poignet... le bras monte, légèrement... à son rythme... et la main s’approche imperceptiblement du front... Bientôt, elle va toucher le front... et lorsque la main touche le front... une solution peut vous être suggérée par votre inconscient, et être enregistrée dans votre tête, transmis directement dans le cerveau, ancré pour les jours et les semaines qui viennent. Laissez votre main s’attarder quelques instants sur votre front si nécessaire, comme si un message était transmis de votre main à votre crâne. Les sensations peuvent se modifier encore. Laissez faire ce qui vient à votre esprit… Laissez ensuite votre main redescendre quand vous sentirez que le message a bien été transmis, à son rythme (en général un mouvement plus rapide qu'à la montée). La durée de cet exercice varie selon les personnes et les états intérieurs du moment.

Ici aussi, ce type de mouvement peut vous sembler conscient ou "forcé", mais ce qui compte est ce qu'il engendre dans le cheminement de vos pensées inconscientes. Dans cet exercice, le geste accompagne l'idée du changement, donc peu importe s'il vous semble plus ou moins contrôlé par votre conscient ; autorisez-vous à laisser faire vos mains tout simplement.

Si vous le souhaitez, avant de tenter d'entrer en hypnose, vous pouvez "entraîner" votre cerveau à faire lever votre bras de façon consciente : pour cela, fermez les yeux en restant en conscience, et imaginez une chose simple dont vous êtes convaincu.e (ex : "me détendre me fait du bien", ou "c'est confortable de fermer les yeux"), tout en levant consciemment le bras en pensant à votre idée. Vous pourrez ainsi enregistrer ce geste comme un petit automatisme, qui pourra se reproduire plus facilement ensuite de façon inconsciente.

©  AUNEUF 2020 • Mentions légales / CGV

bonjour@auneuf.fr • 06 44 69 79 44

Doctolib.png