© 2019 • AUNEUF • Mentions légales

Doctolib.png

6 choses à savoir sur l’hypnose

Il n’y a aucune raison d’avoir peur de l’hypnose. Vraiment ! Voici quelques explications pour mieux comprendre…

 

1• Vous connaissez déjà l’hypnose (si, si !)

Oui, vous connaissez l’hypnose (même si vous n’avez jamais fait de séance) car c’est un état naturel qu’on connaît tous plusieurs fois par jour ! L’hypnose n’est ni plus ni moins qu’un état d’absorption, entre le rêve et l’éveil (mais ni tout à fait dans le sommeil, ni tout à fait en plein éveil), exactement comme quand vous êtes plongé-e dans un livre, un film, ou dans le paysage qui défile en train… les idées vagabondent, le temps file sans qu’on s’en aperçoive. C’est déjà un état d’hypnose. 

Alors oui : tout le monde est réceptif à l’hypnose (hormis dans le cas de certaines maladies mentales), plus ou moins selon la période de vie, et chaque séance d’hypnose sera ressentie différemment… 

 

2• C’est efficace et et rapide

Grâce à des techniques bien précises, l’hypnose permet un accès rapide et direct à l’inconscient. Donc à la partie du cerveau qui constitue nos propres émotions, frustrations, blocages… et qui est hyper réceptive et puissante. C’est un moyen formidable de révéler le potentiel qui sommeille en chacun de nous pour aller mieux, puisque c’est dans notre inconscient que sont logées toutes nos ressources. 

Dans ce cadre, l’hypnose est une thérapie brève : la majorité des problématiques est réglée en 2 à 6 séances, parfois un peu plus, parfois en 1 seule. Le nombre de séances varie selon l’objectif à atteindre, la motivation personnelle et le changement souhaité…

 

3• Ce n’est pas de la manipulation mentale

L’hypnose ne peut pas aller contre vos volontés car votre inconscient a un rôle fondamental : vous protéger. C’est votre inconscient par exemple, qui va mettre à l’écart (en "refoulant") les expériences de vie vécues comme traumatisantes. Le praticien est là pour fournir le cadre et les outils qui permettront de faire un travail efficace, mais durant la séance vous êtes seul-e avec votre inconscient et avec les ressources qu’il renferme. Il n’y a donc aucun risque que vous puissiez faire ou dire des choses que vous ne voulez pas faire ou dire si votre hypnothérapeute est bienveillant.

Et pas besoin de "croire" à l’hypnose pour que ça fonctionne : le principal est que vous ayez envie de changement ; pour le reste, il vous suffit de faire confiance à votre inconscient…

Si vous doutez d’être réceptif-ve, le meilleur moyen est de tester : vous verrez après une séance que c’est une expérience qui ne peut vous faire que du bien... et que c’est très agréable ! (PS : je propose des séances de découverte de l’hypnose).

 

4• Ce n’est pas magique 

L’hypnose peut parfois être présentée de façon magique ou spectaculaire, mais dans une approche thérapeutique, la prise en charge de vos problématiques est faite avec sérieux et sécurité.

Dans le cadre de l’hypnose de spectacle, plus rapide et radicale que l’hypnose thérapeutique, on considère que 10% de la population seulement est réceptive ! C’est la même technique de base, mais pas le même protocole. Ce que vous voyez sur scène ou à la télévision est bien de l’hypnose, mais le "performer / hypnotiseur" pratique sur les personnes qui sont vraiment les plus réceptives… il ne ferait donc pas vraiment faire n’importe quoi à n’importe qui.

Par ailleurs, la pratique de l’hypnose n’a rien à voir avec des pratiques ésotériques ou obscures. Dans un rapport du 5 mai 2013, l’Académie Nationale de Médecine a reconnu l’hypnose dans les 4 thérapies complémentaires ayant leur place parmi les ressources de soins, aux côtés de l’acupuncture, l’ostéopathie et le tai-chi. 

 

5• C’est VOUS qui êtes magique 

L’hypnose vous permet d’explorer votre cerveau et son fonctionnement, sans les automatismes que le "conscient" impose, car il réfléchit trop, anticipe, analyse… La personne qui consulte est donc totalement active dans l’hypnose : c’est VOUS qui êtes le moteur de la réussite d’une séance. Et les possibilités sont extrêmement larges et variées !

 

6• Histoire (rapide) de l’hypnose : un peu de culture

On pourrait dire que l'hypnose existe depuis la nuit des temps. L’approche scientifique de l’hypnothérapie est véritablement née au 18ème siècle : elle correspond à la première forme de psychothérapie. La naissance de la psychothérapie moderne et de la psychanalyse (Freud) ont ensuite relégué l’hypnose traditionnelle au rang de spectacle.

Puis dans les années 1930, l’hypnothérapie renaît grâce au psychiatre américain Milton Erickson (on parle d’hypnose "ericksonienne", permettant une approche souple, indirecte et non-directive). Aujourd’hui, il existe bien sûr d’autres formes d’hypnose, avec des outils et techniques complémentaires.

Voilà, vous savez ce qu’il faut connaître sur l’hypnose !